Programme préliminaire de la 10e édition de l’École d’été sur l’agriculture urbaine

Programme préliminaire de la 10e édition de l’École d’été sur l’agriculture urbaine

8e_mtl_feature

Tiraillé entre ses fonctions sociales, environnementales et économiques, quel avenir pour l’agriculture dans la ville de demain?

Cette dixième édition permettra d’avoir un regard sur l’effervescence du mouvement des agricultures urbaines au cours des dix dernières années tout en tentant un exercice de prospective sur la décennie à venir. À travers la présentation de projets porteurs, d’ateliers pratiques, de panels et de conférences, une kyrielle de praticiens passionnés et de théoriciens chevronnés viendront nourrir la réflexion collective entamé en 2008 lors de cette école devenue à travers les années, un événement incontournable pour quiquonque, experts ou néophytes, s’intéressent à l’avenir, la résilience et la vitalité de la ville de demain.

PROGRAMME PRÉLIMINAIRE DE CETTE 10e ÉDITION
Le programme se consolidera avec l’acceptation des intervenants.es invités.es et autres partenaires

LUNDI
20 août 2018

9h à 9h20

  • Les mots d’ouverture

9h20 à 9h30

  • Présentation de la semaine
    Jean-Philippe Vermette

Jean-Philippe Vermette est directeur intervention et politiques publiques à AU/LAB et au Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU). Initiateur de projets, il a participé activement à la création de nombreux groupes, comités, coalitions et initiatives entre les murs de l’université comme à l’extérieur. Directeur du Marché solidaire Frontenac, de Rencontres-Cuisines et du Carrefour alimentaire Centre-Sud, agriculteur urbain de corps, d’esprit et de passion, il s’intéresse à l’éthique environnementale, à l’institutionnalisation des enjeux environnementaux et à l’alimentation sous toutes ses formes.

9h30 à 10h20

  • Regards croisés sur les 10 dernières années en agriculture urbaine
    Eric Duchemin

Eric Duchemin est directeur scientifique et formation au Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) et au Carrefour de recherche, d’expertise et de transfert en agriculture urbaine (CRETAU). Il est aussi professeur associé à l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal. Depuis plus de 10 ans, il mène des recherches interdisciplinaires sur les questions autour de l’agriculture urbaine. Il coordonne, entre autres, le projet de recherche Évaluation de l’agriculture urbaine comme infrastructure verte de résilience individuelle et collective face aux changements climatiques et sociaux et la mise en œuvre d’un incubateur de projets en AU.

10h40 à 12h

  • Se réapproprier la ville. L’agriculture urbaine pour revoir la planification des territoires urbains

12h15 à 13h30

  • Repas

13h30 – 14h50

  • Développement d’une vision politique de l’agriculture urbaine (animation Jean-Philippe Vermette)
    Panel d’expériences

15h10 à 16h30

  • Un mouvement qui s’organise
    un panel d’expériences avec :
    • Toronto Urban Grower (TUG) – Joe Nasr- Chercheur indépendant, University Ryerson, cofondateur TUG
      Le Toronto Urban Grower est le réseau des acteurs torontois de l’agriculture urbaine. Créé en 2009, TUG regroupe des fermiers urbains, des jardiniers, des entreprises, des associations, des institutions et d’autres regroupements dont la mission est de favoriser l’accès à des aliments sains, biologiques et durables produits, transformés et vendus sur le territoire de Toronto.
      Joe Nasr est un chercheur indépendant qui explore les enjeux des la sécurité alimentaire et l’agriculture urbaine depuis plus de deux décennies. Basé à Toronto il est associé au Centre for Studies in Food Security à l’Université Ryerson. Il est co-curateur de l’exposition, du livre et du site internet “Carrot City: Designing for Urban Agriculture”. Il est membre du Toronto Food Policy Council, et cofondateur du Toronto Urban Grower.
    • Association française de l’agriculture urbaine professionnelle (AFAUP) – Marion Sarlé – fondatrice des Sourciers et Vice Présidente AFAUP
      L’AFAUP est une association à rayonnement national (France) ayant vocation à fédérer les professionnels de l’agriculture urbaine et faciliter les liens avec les autres acteurs de la ville, le monde agricole et le grand public.
      Marion Sarlé est à l’origine de la première micro-ferme hydroponique écologique de France installée en 2013: Les Sourciers.  Elle y produit des herbes aromatiques, légumes anciens et fleurs comestibles qui sont vendus aux restaurateurs avoisinants. Sa serre est aussi un espace expérimentale qui fait du R&D, partage ses découvertes sur youtube, et où se forment une centaine de personne par an à l’hydroponie,la bioponie, l’aquaponie et la culture de micropousses. En 2016 elle co-fonde l’AFAUP : l’Association Française d’Agriculture Urbaine Professionnelle pour promouvoir l’AU, fédérer ses acteurs et favoriser le développement d’une multiplicité de solutions aux enjeux urbains.
    • Réseau, observatoire et soutien en agriculture urbaine (Roseau) – Augustin Burnotte, co-fondateur Roseau
      Partant du constat d’un univers florissant en agriculture urbaine bruxelloise, un consortium de citoyens et d’associations et soutenu par l’Action Co-create pour des Systèmes d’Alimentation durable d’Innoviris, l’Institut bruxellois pour la Recherche et l’Innovation ont voulu faire le point sur la situation bruxelloise. Durant le courant 2018, le ROSEAU a ainsi été lancé afin de soutenir au mieux le secteurs de l’agriculture urbaine. Cette association promeut une série d’événements en agriculture urbaine afin de stimuler le secteur et de pouvoir le mettre en débat d’ici la fin de l’année 2018.
    • Autres réseaux potentiels

5 à 7 d’ouverture festif

  • Moment de réseautage, de rencontres, de discussion informelle dans le cadre des jardins du Collectif de recherche, d’aménagement paysager et d’agriculture urbaine durable (CRAPAUD), au sein de l’UQAM. 

 

MARDI
21 août 2018

3 sessions parallèles

9h00 à 12h00

  • Session 1 – Volet jardiner chez soi
    9h à 10h20 : Jardiner à domicile : par ou commencer – règles, budget, choix du site, variétés (animation Eric Duchemin)
    10h40 à 12h : Panel d’expériences
  • Session 2 – Volet jardiner dans sa communauté
    9h à 10h20 : Jardiner dans sa communauté: par ou commencer – règles, financement, forme organisationnel, lieu ? (Animation Jean-Philippe Vermette)
    10h40 à 12h : Panel d’expériences
  • Session 3 – Volet jardiner comme métier :
    9h à 10h20 : Démarrer son entreprise alimentaire urbaine : par ou commencer – règles, financement, structure juridique, lieu, filière prometteuses
    10h40 à 12h : Panel d’expériences

12h15 à 13h45

  • Repas

13H45 à 16h30

  • Visites de terrain (au choix)
    Exemples : Réappropriation citoyenne (Mange-trottoir, Basile-Patenaude), Santropol Roulant, Sentier Urbain, Visite Campus MIL, La ligne verte – IGA, Habitation Jeanne-Mance et UQAM

19h Évènement grand public : Grand panel

  • Vers des villes nourricières : des exemples à travers le Québec

Marie-Lise Chrétien, Eurêko!,  Vers des municipalités nourricières dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Pour répondre aux enjeux d’insécurité alimentaire qui seront amplifiés avec les changements climatiques et pour réduire les émissions du transport et des engrais du secteur agroalimentaire, EURÊKO! propose de mobiliser quatre municipalités pour réaliser un bilan, sensibiliser les citoyens, définir des solutions de production alimentaire locale et les mettre en œuvre.
Diplômée en anthropologie et à la maîtrise en interventions régionales, les projets de Marie-Lise Chrétien portent sur des moyens, processus et actions qui favorisent l’adoption de comportements plus solidaires, équitables et sains pour l’environnement (social et naturel). Elle pense que des changements significatifs et pérennes se produisent lorsque les projets touchent des zones sensibles chez le citoyen soit le loisir ou lorsqu’ils ont lieu dans leur cours… Elle travaille ainsi à transformer le NIMBY (not in my backyard, pas dans ma cours) en IMBY (in my backyard, dans ma cours)! L’agriculture urbaine et l’urbanisme participatif sont les deux principaux moyens qu’elle explore puisqu’ils sont des stratégies multifonctionnelles qui agissent dans la vitalisation d’un milieu de vie et qu’ils impliquent directement les citoyens et usagés.

Jean-Philippe Vermette, Carrefour alimentaire Centre-Sud, Le projet Quartier Nourricier Cente-Sud à Montréal. Quartier nourricier est un projet collectif de 4 organismes communautaires visant à être l’incubateur d’une vision d’un quartier nourricier où les citoyens de tous les horizons peuvent se nourrir avec dignité.

MERCREDI
22 août 2018

9h à 12h

  • Visites Terrain (au choix)
    Exemples : Pousse-Menu, YQQ, Eco paturage, Palais des congrès, Quartier nourricier Centre-Sud. Les Fermes Lufa

12h à 13h30

  • Repas

13H30 à 14h50

  • Ateliers pratiques (au choix)
    Exemples : animation au jardin, apiculture urbaine, entretiens des arbres fruitiers, la production de champignons, produire et conserver ses semences, La culture intensive sur petites surfaces, herboristerie

15h10 à 16h30

  • Ateliers pratiques (au choix)
    Exemples : animation au jardin, apiculture urbaine, entretiens des arbres fruitiers, la production de champignons, produire et conserver ses semences, La culture intensive sur petites surfaces, herboristerie

16h30

  • Cueillette urbaine (optionnelle)

18h00 à 20h00

  • Événement spécial et festif au Palais pour les projets sélectionnés (détails à venir)

 

JEUDI
23 août 2018

9h à 10h40

  • Ateliers pratiques (au choix)
    Exemples : serres urbaine, toit vert et jardin sur les toits, aquaponie, hydroponie, maladie au jardin, jardin pédagogie, culture hors sol et lixiviat, culture de la vigne

12h à 13h30

  • Repas

13H30 à 17h00

  • Ateliers sur la rédaction d’un livre blanc pour les décideurs municipaux (en lien avec le Pacte de Milan)
    En 2011, lors de la 3e édition de l’École d’été, 150 acteurs de la société civile s’étaient concertés afin de créer la base d’une première charte citoyenne montréalaise sur l’agriculture urbaine, charte visant l’intégration et la reconnaissance de l’agriculture urbaine dans les politiques municipales, provinciales et nationales. Pour la 10e édition de l’École nous vous convions à écrire un livre blanc qui mettra en lumière les grands défis, les politiques et les grandes orientations que devraient prendre les villes afin planifier l’agriculture urbaine sur leur territoire et leur fonctionnement.

19h00

  • Événement grand public : Soirée débat
    La place de l’agriculture en ville
    Projection d’un documentaire et discussion sur la réappropriation de la ville avec un panel d’intervenants

 

VENDREDI
24 août 2018

3 sessions parallèles

 9h à 10h20

  • Session 1 – – Volet jardiner chez soi
    L’agriculture urbaine domestique dans 10 ans
    Conférencier et panel d’intervenants
  • Session 2- Volet jardiner dans sa communauté
    L’agriculture urbaine communautaire dans 10 ans
    Conférencier – Panel d’expériences : Sébastien Goezler (Verger Urbain, Paris), Gabriele Annicchiarico (Débuts des Haricots, Bruxelles), Boris Marcel (Les cols Verts, Rennes)Sébastien Goelzer est urbaniste indépendant impliqué dans la création de plusieurs structures d’agriculture urbaine, visant à « rendre la ville comestible » par la participation des habitants avec notamment l’association Vergers UrbainsSpécialisé sur les questions de la résilience urbaine ou en permaculture appliquée aux espaces urbains. Vergers Urbains existe depuis 2012 et participe à la création de nombreux projets, allant de la végétalisation d’espaces publics à la création de forêts fruitières ou micro fermes.Anthropologue de formation, Gabriele Annicchiarico est engagé professionnellement dans le domaine de l’agriculture urbaine depuis 2012, en Italie à travers la création de plusieurs projets de jardins potagers et en Belgique où il a coordonné l’association « ParckfarmT&T ». Il est actuellement chargé de projet pour l’association « Début des haricots » pour la coordination de l’Espace test agricole à Bruxelles et journaliste (pour la presse italienne) spécialisé sur les thématiques écologiques.

    Entrepreneur Social, consultant en innovation sociale et enseignant, Boris Marcel est spécialisé en prospective des souhaitables. Fondateur du média en ligne sur l’économie sociale et solidaire Say Yess , il est également co-fondateur de Ticket for Change, programme français d’innovation sociale visant à inspirer de jeunes talents à devenir acteurs du changement. En 2015, Boris décide de concentrer son énergie dans un projet international et co-fonde Europe Tomorrow, entreprise sociale dont le but est de faire grandir les meilleures innovations sociales et environnementales en Europe. C’est dans ce cadre qu’il s’intéresse particulièrement à la résilience des territoires et à la transition vers une agriculture durable. De retour en France, Boris est aujourd’hui coordinateur national de l’association Cols verts, réseau Francophone dédié à l’agriculture urbaine par tous et pour tous.

  • Session 3 – Volet jardiner comme métier
    L’agriculture urbaine commerciale dans 10 ans
    Conférencier : Haissam Jijakli (UdeLiège – Gembloux)
    Panel d’expériences

10h40 à 12h

  • La diversité en agriculture urbaine (pour tous)
    Conférencier et panel d’expériences

12h à 13h30

  • Repas

13h30 à 14h50

  • Conférence de clôture avec une invitée internationale sur la place de la justice sociale et alimentaire dans le mouvement de l’agriculture urbaine actuellement et dans l’avenir

15h10 à 16h30

  • Réseautage, musique et clôture. Une fête à ne pas manquer